Jeux de fripouilles

Karuba un jeu d’aventuriers

A Noël, ma fille Harmonie a reçu un jeu qui s’appelle Karuba. Nous aimons beaucoup ce jeu d’aventuriers qui allie la vision dans l’espace et la stratégie. Les illustrations du jeu sont superbes et le matériel lié à ce jeu est vraiment ludique, entre les plateaux individuels, les tuiles, les pions, ou bien les petites pépites et les joyaux. 

Les règles de ce jeu sont assez simples à comprendre et les parties durent entre 15 et 30 minutes. On peut jouer à Karuba de 2 à 4 joueurs à partir de 8ans. Ce jeu est édité par Haba.

Nous sommes des aventuriers qui débarquons sur une île déserte à la recherche de trésors. Qui saura traverser la jungle le plus vite pour récupérer le plus de trésors ? Qui réussira à amener toute son équipe d’aventuriers au bout de la mission?

Le but du jeu est donc d’être le premier à amener tous les aventuriers aux temples dont la couleur correspond, et ensuite d’avoir le plus de points pour gagner la partie.

Chaque participant pose un plateau devant lui et choisi une couleur pour les pions d’aventurier et de temple identique, il prend aussi une pile de tuiles jungle.

On dispose au centre de la table les pépites d’or et les joyaux, ainsi que les tuiles trésors les unes sur les autres, le chiffre le plus petit en dessous jusqu’au 5 au dessus de la pile (le nombre de tuiles varie selon le nombre de joueurs).

Chaque participant décide de l’endroit d’où va partir son aventurier sur son plateau, il le pose sur l’un des côtés plage le long de la mer, sur un des chiffres. Puis il place son temple sur un des côtés jungle, sur un des chiffres. Il doit y avoir minimum 3 cases entre l’aventurier et son temple. (cf photo)

Ensuite, chacun prend un aventurier et un temple de la couleur des autres joueurs et les place sur leur plateau comme les autres participants les ont disposés. On se retrouve donc tous avec le même nombre de pions et tous placés aux mêmes endroits sur nos plateaux.

Chaque joueur joue uniquement sur son plateau, mais il doit amener chaque aventurier à son temple. Par exemple si on joue à 4, on a tous 4 aventuriers (un bleu, un jaune, un violet, un marron) et 3 temples (un bleu, un jaune, un violet, un marron). On doit tous construire les chemins pour amener l’aventurier bleu au temple bleu, l’aventurier jaune au temple jaune, l’aventurier violet au temple violet et l’aventurier marron au temple marron.

Le but étant d’être le plus rapide à rejoindre chaque temple pour gagner le plus de points, le premier gagnera 5 points, le suivant 4 points, le troisième 3 points et le quatrième à atteindre le même temple n’aura que 2 points.

Tout en récoltant des joyaux et des pépites d’or sur le chemin. Une pépite d’or équivaut à 2 points et un joyau fera gagner 1 point à celui qui le récupère.

Comment faire arriver les aventuriers jusqu’aux temples? Et comment récolter les pépites et les joyaux?

Il faut construire un chemin grâce aux tuiles jungle. Et ensuite se déplacer toujours grâce à elles.

Au début de la partie on désigne celui qui sera le chef d’expédition, qui du coup mélangera ses tuiles jungle et en fera une pile face cachée devant son plateau, tandis que les autres aventuriers disposeront leurs tuiles face découverte tout autour de leurs plateaux par ordre croissant de 1 à 36 (cf photo).

Puis le joueur chef d’expédition tire la première tuile de son tas et lit le numéro à haute voix. Tous les autres aventuriers prennent la même tuile autour de leur plateau et chacun décide de l’endroit où il va la mettre sur son plateau pour commencer à construire les chemins entre les pions aventuriers et les pions temples.

La tuile doit toujours être placée de sorte que le nombre inscrit dessus soit dans le bon sens de lecture. La tuile peut être placée n’importe où sur le plateau, soit pour débuter soit pour finir un chemin, soit au milieu du plateau, peu importe.

Si une pépite ou un joyau est dessiné dessus, chaque joueur prend le minerai correspondant au centre de la table et le pose sur la tuile sur son plateau. Il ne l’a pas encore récupéré, le minerai ne lui rapporte pas encore de points, j’explique plus bas comment les obtenir.

Une fois que chacun des joueurs a placé sa tuile, le chef  d’expédition recommence, il tire à nouveau une tuile jungle. Chacun prend la sienne et décide soit de la poser pour continuer le chemin débuté, pour en compléter ou en commencer un autre, soit d’avancer.

Pour faire avancer son aventurier, le joueur doit renoncer à poser la tuile jungle sur le plateau et la défausser. Il compte combien de sortie de chemin il y a sur la tuile : deux, trois ou quatre (sur combien de côtés de la tuile le chemin sort), il pourra donc avancer du même nombre de cases au maximum.

Le joueur peut choisir de s’arrêter avant si il n’a pas assez de tuiles posées pour continuer la route, si il arrive à un temple ou bien si il souhaite récupérer un joyau ou une pépite.

En effet, si on veut prendre le joyau ou la pépite se trouvant sur une tuile posée sur notre plateau, on doit s’arrêter sur cette case et ne plus avancer même si nous en avions la possibilité de le faire.

Donc c’est une question de stratégie: « est-ce que j’avance plus vite pour avoir plus de points trésor ou bien est-ce que je prends le temps de récupérer des points grâce aux joyaux et aux pépites sur le chemin? »

Ainsi de suite jusqu’à ce qu’un joueur ait réussi à rallier chacun de ses aventuriers à leurs temples respectifs. A ce moment là, la partie s’arrête et on compte les points.

On additionne les points trésors des temples (entre 5 et 2 points) et les points des pépites (2 points) et joyaux (1 point).

Le joueur ayant le plus de points gagne! Ce n’est pas toujours celui qui a finit en premier.

Nous aimons ce jeu parce qu’il faut visualiser la manière de faire le chemin pour qu’il soit le plus court entre chaque aventurier et chaque temple. Tout en avançant ses pions pour récolter des joyaux et des pépites et pour arriver le plus vite possible aux temples.

Il y a de la stratégie, de l’anticipation, de la visualisation dans l’espace, une connaissance des nombres de 1 à 36…

Les parties sont rythmées et plus on approche du but plus on observe les autres joueurs pour voir comment avancer plus vite ou récolter plus de points.

Nous y avons joué surtout avec Julie et Harmonie qui ont 9 et 8 ans au moment où j’écris ces lignes. Elles ont vraiment l’âge pour y jouer en famille ou même entre enfants du même âge. Nous avons tenté avec Célia qui a 6,5 ans, elle est encore un peu jeune, même si elle s’est amusée. Donc l’âge préconisé par Haba est le bon.

J’espère vous avoir donné envie de tester ce jeu. Est-ce que vous le connaissiez?

A bientôt pour de nouvelles parties,

Claire.

PS: Si vous aimez, n’hésitez pas à commenter ci-dessous et à partager cet article ! Merciiii

Suivez-nous sur Facebook ,Instagram  , Pinterest et sur YouTube !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :