Albums,  Lectures de fripouilles

Les colères de Simon {Livre}

Une amie m’a prêté ce livre. C’est un livre génial, que j’aime beaucoup et je pense nous l’offrir. Il permet d’aborder la question de la colère avec les enfants. Dans l’album, Les colères de Simon, on suit un garçon qui se met régulièrement en colère. On découvre son évolution au fur et à mesure que l’intensité de ses sentiments augmente. Le petit héro est accompagné d’animaux de plus en plus gros, de plus en plus impressionnants pour exprimer sa colère. 

Comme dans le livre, Fergus est furieux, Simon finit tout seul avec sa colère. Plus personne ne veut jouer avec lui. On découvre comment il parvient à dompter ses émotions et à éviter de voir apparaître l’un de ses animaux terrifiants.

J’aime pouvoir discuter des émotions avec les enfants et avec cet album on peut le faire facilement et naturellement suite à sa lecture. J’ai déjà présenté plusieurs livres sur les émotions par ici, comme le célèbre La couleur des émotions, ou bien le collectionneur de sentiments, ou le Loup qui apprivoisait ses émotions.  Nous aimons beaucoup tous ces ouvrages.

En plus de beaucoup aimer les illustrations, je trouve l’histoire très chouette.

Les colères de Simon 
de Ian De Haes
Editions Alice Jeunesse

Simon a fait une grosse bêtise le jour où il se mit en colère pour la première fois. Son papa l’avait puni et il en voulait à la terre entière. On découvre Simon dans sa chambre, où il piqua une méga crise. Il frappait sur la porte, quand il se rendit compte qu’un grand bouc tapait avec lui. 

« C’était chouette, c’était pratique, tellement fantastique. »

La deuxième fois qu’il se mit en colère, Simon venait de perdre à un jeu, tout à coup un alligator remplaça le bouc à ses côtés. 

« C’était chouette, c’était pratique, tellement fantastique. »

La troisième fois, un lion terrifiant apparut à la place de l’alligator ! 

« C’était chouette, c’était pratique, tellement fantastique. »

C’est tellement pratique d’avoir ces animaux féroces qui apparaissent les uns après les autres à ses côtés, mais après plusieurs autres colères, Simon était accompagné d’un énorme dragon, et il était surnommé « Simon le terrible ». Plus personne ne voulait jouer avec lui. Il se sentait seul avec ses colères. 

Découvrez comment Simon a fait pour faire partir ses colères et les animaux qui les accompagnaient. J’aime énormément la fin de cette histoire et sa méthode.

A très vite pour de nouvelles idées de livres,

Claire

Pour retrouver d’autres livres, voici le lien vers la section lectures de fripouilles du blog. 

PS: Si vous aimez, n’hésitez pas à commenter ci-dessous et à partager cet article ! Les commentaires sous les articles de blogs les font vivre et aident à leur visibilité sur le web. Merci 🙂 

Suivez-nous sur Facebook et Instagram Claire_revesdefripouilles, Pinterest, et sur YouTube !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :